OPTIONS SUPPLEMENTAIRES
  terug

Les 5 routes présentées sont des exemples auxquels on peut ajouter des variations à volonté. Le Mali a aussi encore beaucoup plus à offrir. Le voyage à travers le Mali peut être composé et complété pour chacun avec les options suivantes :

* Un bogolan - cours d'une semaine à Djenné
L'hôtel Djenné Djenno offre des cours résidentiels de bogolan, l'ancienne méthode traditionnelle pour teindre des tissus. Ces cours sont donnés par des artistes de Djenné dans l'atelier de MaliMali ( www.malimali.org). Pour plus d'informations cliquez ici

* Un séjour de une ou plusieurs nuits à Teriyabougou .
Un endroit tout à fait spécial entre Ségou et San où tout est en rapport avec le tourisme solidaire et le développement rural . Pour plus d'informations cliquez ici www.tb-mali.com

* Le festival du Désert à Essakane près de Tombouctou et le festival sur le Niger à Ségou.
Ces deux festivals Maliens populaires peuvent être intégrés dans la route de voyage.

* Un ou plusieurs jours de leçons de danse ou de percussion chez des musiciens expérimentés à Bamako.

* Développer un projet de un ou plusieurs jours pour les enfants de l'école primaire AISSO à Timbouctou . Vous pouvez trouver plus d'informations concernant ceci sur notre site sous le boutton 'Tounga Tours ', ' projets humanitaires'.

* Une visite à Burkina Faso
Le voyage à travers le Mali peut être combiné avec des visites à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, le pays du Lobi, Banfora ...

* La possibilité d'ajouter à part du Pays Dogon et du pays Mandingue, des nuits dans des villages comme :
Kalabougou , le village des poteries dans les environs de Ségou.
Hamdallaye , un village Peul près de Mopti avec une grande historique: dans la première moitié du 19e siècle c'était la capitale politique et intellectuelle du royaume Peul de Macina. On y trouve encore les ruines du palais et le tombeau de Cheickou Amadou, le fondateur du royaume et de la ville.
Senosa , un village Peul dans les environs de Djenné où l'on peut passer la nuit chez la famille de l'orfèvre.

* Passer la nuit dans un campement touareg dans les environs de Tombouctou.

* Participation à l'ultramarathon, organisé chaque année fin janvier au pays Dogon. Une course particulière qui offre à chaque participant une expérience de vie unique ou le sport, la culture et la tradition s'équilibrent.

 

 

terug